Accueil Remonter Roches métamorphiques

 

                               Roches sédimentaires

 

 

            

           Ruffes ou pélites basculées  argile gréseuse + hématite  270 MA  Canyon du diable  Hérault

 

Les origines des roches sédimentaires (dont les roches calcaires) sont de trois sortes: mécanique, chimique, organique.

- origine mécanique
Formation en surface; le sol est l'objet d'attaques permanentes des agents atmosphériques et de l'érosion: pluies, fleuves, vent, gel, glaciers...plus une décomposition chimique due aux eaux d'infiltration > débris rocheux > cours d'eau, vent, glace....
Les sédiments (voir photo ci dessus) forment des dépôts sur des épaisseurs de plusieurs km! (comme à Salasc dans le Lodèvois Hérault)
Il suffit de parcourir n'importe quelle montagne, Alpes, Montagne noire, Causses, etc... pour toucher du "doigt" si l'on peut dire, la "décomposition" de la croûte sur laquelle nous vivons! L'érosion est palpable et non théorique!

- origine chimique
Formation provenant des énormes quantités de matériaux transportés vers les lacs, la mer, sous forme de sels dissous.

Si l'eau s'évapore (climats arides) divers sels précipitent > évaporites (sel gemme, gypse, phosphate).

            

                                                                  Gypse  Ca(SO4)2 H2O  Perou

 

- origine organique
Accumulation progressive de squelettes d'animaux, coquillages, coraux (CaCO3) > formation de roches calcaires.

La structure est en stratification.
Argile, conglomérat, grès, limon (loess), craie, calcaire biochimique, dolomie, dolomite, roches ferrifères: magnétite, hématite, pyrite,..

 

              

                                                      Grès  Permien  250 MA   Canyon du diable  Hérault

 

A propos des roches sédimentaires, dont font partie les roches calcaires, il est bon de préciser les points suivants:
- les roches magmatiques interviennent pour près de 95% de la lithosphère.
- les roches métamorphiques et sédimentaires ne représentent que 5% de la lithosphère avec respectivement
  2% pour les métamorphiques et 3% pour les sédimentaires.

Selon Holmes, les roches sédimentaires (3% de la lithosphère) se composent de:
- 70% d'argiles
- 16% de grès
- 14% de calcaires

Selon un autre auteur, Clarke, les roches sédimentaires se composent de:
- 82% de roches à grains fins argileux (argiles, marnes, schistes)
- 12% de sables et grès
- 6% de calcaires

Dans tous les cas de figures, les roches sédimentaires (environ 3% de la lithosphère) sont composées de 6 à 14% de roches calcaires.
Les roches calcaires n'ont pas le rôle prépondérant que certains auteurs décrivent; elles ne sont pas exclusivement issues du monde animal (voir la calcite d'origine volcanique) et comme nous le verrons plus loin, au fond des océans, au niveau des "dorsales", on ne trouve pas de roches calcaires mais des roches basaltiques (olivine, Mg, Fe, Si, S) où la vie apparaît!! puis des argiles rouges et des sédiments siliceux.
Le calcium et le carbone ont pour origine le manteau de la Terre et probablement également les météorites.

Si l'on veut parler de roche primordiale (!) nos regards ne se porteront pas sur le granite ou le calcaire mais plus certainement sur le basalte (roche alcaline) et mieux encore sur la roche qui la précède dans le sens de l'évolution, à savoir la péridotite (olivine, pyroxène...) issue du manteau terrestre.

Sur Terre, le rapport entre le carbone et la vie semble évident, mais l'énergie nécessaire à la vie, ne résiderait-elle pas dans la triade Mg-Fe-Si représentée par la péridotite de la matrice et sublimée par le soufre?

 

Présentation de quelques roches sédimentaires

- marnes

              
                                                    marne noire à pyrite  Jurassique 190 MA  Mortiès  Hérault

Les marnes composées de calcaires (35%) et d'argile (65%) ont pour origine une précipitation chimique ou/et une accumulation des squelettes de micro-organismes.
Tendres, poreuses, friables (sèches), plastiques lorsqu'elles sont mouillées (comme les argiles); effervescence aux acides (calcaire).
De nombreuses variétés de marnes sont recensées: magnésiennes, micacées, gypseuses, marnes bleues, blanches, noires, dolomitiques, etc...

Les marnes sont utilisées dans les amendements des sols, dans la fabrication du ciment (calcaire marneux).

 


marne gris bleu  Jurassique 180 MA Murviel les Montpellier

                                                                                                               
                                                                                                                marne gréseuse lie de vin  Trias 230 MA  Neffies  Hérault

 

A retenir la séquence:

argile (SiO2) ► argile calcareuse (65 à 95% d'argile) ►marne (35 à 65% d'argile) ►calcaire argileux (5 à 35% d'argile) ►calcaire (CaCO3)

 

- pélites


ruffes pélites Permien 270 MA  La Lieude  Hérault

                                                                                                            
                                                                                                                           grès pélite  270 MA  La Lieude  Hérault

                                                                                                              

Les pélites ou lutites sont des roches sédimentaires détritiques de ø < 0,02mm.
Du Grec pelos (boue), la pélite est une roche détritique argileuse, faisant pâte avec l'eau.
Contient des minéraux argileux, quartz, feldspaths (assez rares), micas, débris de tests.....
Les ruffes (roches rouges) sont des pélites riches en hématite (oxyde de fer).
L'hématite est utilisée en médecine d'orientation anthroposophique.

 

- grès

             
                                             grès schisteux troués  Cambrien  550 MA  Montagne noire  Hérault

Les grès sont des roches sédimentaires détritiques (arénites) de ø variant de 2mm à 0,02mm.
Composés à 85% au moins de grains de quartz, feldspaths, micas et autres minéraux cimentés par la silice, la calcite ou par des oxydes de fer....
En bancs réguliers ou non.
Très grandes variétés: grès argileux, ferrugineux, bitumineux, micacés, glauconieux, coquilliers,....

Utilisés dans la construction (châteaux, cathédrales,...) dans l'extraction du pétrole... l'empierrement des routes,....


      grès de Barroubio  530 MA  Montagne noire

                                                                                                              
                                                                                                              grès quartzitique micacé  455 MA  Caradoc  Montagne noire

 

- dolomies

            
                        colonnes de dolomies fracturées et diaclases  160 MA  cirque de Mourèze France

Les dolomies sont des roches sédimentaires carbonatées d'origine marine.
Constituées d'au moins 50% de dolomite CaMg (CO3)2
Ne font pas effervescence dans l'acide chlorhydrique dilué contrairement aux calcaires.

Utilisées dans la construction, pour la fabrication des pierres réfractaires, comme fondant (fer), comme amendement...
CaCO3 et le magnésium, par leurs propriétés spécifiques, sont utilisées en Homéopathie, en Oligothérapie, en médecine d'orientation anthroposophique.

 


dolomite CaMg (CO3)2   210-100 MA  Mourèze  Hérault

                                                                                                               
                                                                                                                      dolomie saccharoïde  170 MA  Faugères  Hérault

 

- lydiennes

           
                                  lydienne  carbonifère 345-325 MA  Cabrières  Montagne noire

Les lydiennes sont des roches sédimentaires siliceuses d'origine biochimique.
Composées au moins de 60% de silice. Famille des jaspes.
Accumulation d'organismes siliceux, diatomite, radiolarite...

Utilisées dans les métiers des métaux précieux.

 

Et pour terminer avec les roches sédimentaires, une présentation de quelques calcaires (CaCO3).

 

- calcaires coquilliers


calcaire coquillier  20 MA  Le Peyrou  Montpellier

                                                                                        
                                                                                                  
calcaire coquillier molasse  20 MA vallée de l'Hérault

 

Les calcaires coquilliers sont des calcaires biochimiques formés par l'accumulation de squelettes calcaires d'organismes divers.

Peuvent servir comme matériau de construction (aqueduc du Peyrou à Montpellier).
Notons par ailleurs, que certaines préparations pharmaceutiques, destinées au système osseux de l'être humain, sont réalisées à partir de CaCO3 tiré de coquilles d'huîtres (médecine d'orientation anthroposophique).
Par ailleurs d'autres formes de Calcarea sont utilisées en Homéopathie.

 

Autres calcaires

            
                                                              calcaire griotte  360 MA  Pic de Vissous  Hérault

 


   calcaire marmeux  205 MA  Carlencas  Hérault

                                                                                                              
                                                                                                                              calcaire marneux Crétacé  135 MA  Hortus  Hérault

 

Les roches métamorphiques.